vous êtes nombreux à vous être inquiétés depuis notre déménagement, savoir comment se passaient les visites, si on était bien installés, est ce qu'on réussit à élever Glypho correctement.... Et nous, ben rien, on vous dit rien, comme si on n'existait plus... Comme si on vous connaissait pas. Donc, oui, on n'est pas sympa. et inutile de vous embêter avec une tartine d'excuses, ça servirait à rien.

Alors pour rassurer les plus inquiets, Glypho est bien portante, et je dirais même qu'elle prend un bidon assez étonnant. Je regardais les photos du début et maintenant, on dirait que seul son ventre a grossi. Faut dire que l'herbe de notre jardin beauceron n'était pas fameuse et déjà bien sèche. Aujourd'hui, elle a l'herbe encore verte de la forêt a partager avec le cheval. L'herbe, le frêne, toutes les fleurs qui passent à sa portée, elle se régale la Glypho. Elle n'a pas volé son nom.

100_8487

glypho2

glypho3Par contre, on est obligé de l'attacher à un arbre toute la journée, parce que madame saute les clôtures. Allègrement en plus. Et sans perche. On le savait que ça sautait haut une chèvre, mais on pensait que la nôtre, non. En plus, si elle veut sauter, c'est pas pour manger de l'herbe ailleurs; C'est pour me suivre. elle est pot de colle. Je suis son papa, et elle suit son papa partout. Moi, j'y resterai volontiers avec elle dans la forêt toute la journée, mais on a entrepris avec France de défricher les 4 hectares d'un champs qui a vocation a se transformer en forêt. Il est temps d'éclaircir les arbres et de laisser de l'espace entre chaque, pour que ce soit plus joli, que les arbres puissent s'épanouir, et qu'on puisse en faire un endroit d'agréable. Glypho nous aide comme vous pouvez voir sur la photo.

glypho

Et puis, France y a installé un rond de longe pour dresser son animal de cirque, je veux parler du cheval. Quand elle aura terminé, je ferai une tentative avec Glypho. 

Et pour les visites, on en fait, on en fait. Allez, demain, c'est la bonne, j'y crois...

cheval